Mon parcours

Photo_EMaurelJe suis né le 10 mai 1973 à Epinay-sur-Seine. Après des études à l’IEP de Paris ainsi qu’en lettres modernes et en histoire à la Sorbonne, j’ai enseigné le droit constitutionnel à Sciences Po.

J’ai été conseiller municipal de Persan (Val d’Oise) et délégué à la communauté de communes du Haut Val d’Oise de 2001 à 2014. J’ai été élu conseiller régional d’Île-de-France lors des élections régionales de 2004 sur la liste valdoisienne de rassemblement de la gauche et je suis devenu en 2009 vice-président de la Région en charge des affaires européennes et internationales.

Réélu en 2010, Jean-Paul Huchon m’a confié cette fois la vice-présidence du Conseil régional d’Île-de-France en charge de l’apprentissage, de la formation professionnelle, de l’alternance et, en juin 2011, de l’emploi.

Au sein du Parti Socialiste, j’ai signé au congrès de Reims en 2008 la motion C Un monde d’avance – Reconstruire l’espoir à gauche et soutenu la candidature de Benoit Hamon au poste de premier secrétaire. Candidat pour la motion C au premier secrétariat fédéral du Val d’Oise, j’ai obtenu 23,25% des suffrages des adhérents socialistes de la fédération.

A l’issue de ce congrès, j’ai rejoint le secrétariat national du PS, où j’ai été en charge de l’organisation de l’université permanente et de l’université d’été de La Rochelle.

Je suis également directeur de publication du journal politique et culturel Parti Pris.

J’ai été le premier signataire de la Motion 3 – Maintenant la gauche pour le Congrès de Toulouse d’octobre 2012 du Parti socialiste français, qui arrive en deuxième position lors du vote des militants en atteignant le score de 13,38 %. Je me suis présenté face à Harlem Désir lors de l’élection du Premier secrétaire qui suit, où j’ai recueilli 28 % des voix.

J’ai été élu député européen le 25 mai 2014 sur la liste socialiste conduite par Isabelle Thomas dans la circonscription Ouest. J’ai alors quitté l’exécutif francilien à la fin de l’année 2014 pour me consacrer à mon mandat parlementaire. Je siège au Parlement européen comme titulaire au sein de la commission commerce international (INTA) et comme suppléant dans la commission affaires économiques et monétaires (ECON).